Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/07/2011

la rose et le mystère

 

peindre  dans l’oscillation des bras

du balancier, des courbes feutres

déploiement                           ailier

nous volons raconte l’ombre

nous chutons sourit

l’invisible                               sursaut

 

Lire la suite

18:57 Publié dans poésie | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : poésie, florence noël, rose, mystère, crépuscule |  del.icio.us | |  Facebook | |  Imprimer | |

13/07/2011

on la reconnaît à ses dentelles de cendre

 

on la reconnaît à ses dentelles de cendre

à son centre

broyé de mouron rouge

on lit dans la brûlure

l’imbrûlé

et serait-ce ce « tiens » qui précède le don ?

 

 

12:21 Publié dans poésie | Lien permanent | Commentaires (0) |  del.icio.us | |  Facebook | |  Imprimer | |

13/12/2010

Si, si, je vis toujours... la preuve

Peu de chance qu'après un si long silence (dites cela dix fois), cette note soit encore lue par qui que ce soit, n'empêche, je la publie et me réconcilie avec cet endroit, quitté sans le savoir, bouffée par mes cours d'agrégation, par la vie autre etc...

 

La preuve que je vis toujours? Hmmm...

Par exemple, j'ai reçu la très ouverte revue "Comme en poésie" n° 44, où figurent nombre poètes à (re)découvrir. Merci à Jean-Pierre lesieur pour cette publication. Si vous êtes abonnés vous pourrez y lire deux de mes textes : "qui me rompra encore" et "descente aux ombres".
http://comme.en.poesie.over-blog.com/art icle-parutions-du-numero-44-de-comme-en- poesie-61210830.html
PHOTO-comme-44-couverture.jpg

 

 

 
comme.en.poesie.over-blog.com
SOMMAIREPage 2 : Édito, comme une arme de viePage 3 : Florent VIGUIÉPage 4/5/6/ : Anna JOU
 
YPage 8/9 : Jean-Marc THÉVENINPage 10/11 : Simon MATHIEUPage 12 : Philippe GUILLERMEPage 13 : Karine MARIEP…

Par ailleurs la confection de la revue numéro deux de Diptyque avance, même si je suis freinée par quelques aléas ( mes études universitaires par exemple, ou bien... mes trois enfants, ou le temps exécrable de ces mois de déjà hiver....)

J'ai aussi rencontré cette semaine deux merveilleuses artistes : Solange Knopf qui vit à Bruxelles et nous a reçu avec Annik Reymond et son compagnon dans son appartement tout consacré à la peinture, au dessin.

Pour découvrir ces deux artistes présentes dans les deux numéros de DiptYque, voici les deux adresses à consulter :
http://www.solange-knopf.com/

et
http://annik-reymond.org/

Annik Reymond était l'auteure de la peinture en Une de DiptYque 1. Visitez ses pages et si vous habitez à proximité de chez elle, en haute-Savoie, n'hésitez pas à visiter son atelier.

10:58 Publié dans Activités culturelles, Artistes, poésie, publication | Lien permanent | Commentaires (4) |  del.icio.us | |  Facebook | |  Imprimer | |