Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/08/2012

Fast feed

 

7712002286_4b7db7b92b.jpg

Laisses d'ocres, Rustrel juillet 2012
(reproduction interdite sans accord de l'auteur. Florence Noël)

 

 

 

petits pas cuisiniers

 

fast feed

 

la poussière mange mes jambes

 

tandis que de mes manches

 

j’époussette l’invisible

 

                                                                              ici

 

                                                               le sec d’un ruisseau

 

scintille de remuements

 

                              

 

 

 

mes yeux s’écaillent œufs

 

trop cuits

 

 

 

il faut l’échauffement et la marche

 

pour que  l’œil

 

 s’ouvre

 

 

(extrait de "Pavane pour une nebbia")

00:18 Publié dans poésie, Voyage | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : ocre, rustrel, poésie |  del.icio.us | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

et l'on se dit qu'on aimerait certainement la pavane

Écrit par : brigetoun | 21/08/2012

Les commentaires sont fermés.