Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/03/2010

La parole simple

ce petit grain
d’un vœux
le sable sans doute ou
un oiselet pieux
greffé à même la glotte
dans le creux d’un sifflet
l’air goupille son tremblé puis
rare s’étiole
pas grave, pas grave
c’est tue que
je m’évertue
à chanter

 

fa ré sol si en ciel mineur

 

11:00 Publié dans poésie | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : littérature, poésie, chant, simple |  del.icio.us | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

Simple et beau.

Écrit par : Frasby | 16/03/2010

Salut, j'ai défoncé ma grand-mère, ma soeur, mon frère, une bonne raison d'adhérer à ma littérature non?

http://andy-verol.blogg.org

Écrit par : Andy Vérol | 20/03/2010

Les commentaires sont fermés.