Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/11/2008

C'est une ville

urban roots and wings

c’est une ville

si claire parmi ses reflets

une caravelle brique bleue et grise

suspendue sur l’air

illustrée tant et tant par les vents

cardinaux

 

l’eau toujours

y signe quelques passages

de monstres nyctalopes

rendus espiègles

ou d’humeurs buveuses de groupes

en quête de fêtes

 

c’est une ville

où les oiseaux ne dorment jamais

s’appellent de toits en toits

pépient de nuit parce que l’aube

ici

doit être la demeure d’un silence repus

 

c’est une ville extensible

aux ventres gros de moteurs

éteints

et de livres anciens

pour fantômes futurs

 

une ville mue depuis des siècles

mais aux pavés encore jeunes

battus de semelles

à peine adultes

 

une ville que je respire

autant que ma peau

où une prophétie

affirme que je suis née

silhouette en marche

tremblée

de flaque

en lac

 

Louvain-La-Neuve. Patte (2)

00:33 Publié dans poésie | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : poésie, louvain-la-neuve |  del.icio.us | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

http://fr.youtube.com/watch?v=SmYRAnLONR8#

Écrit par : gmc | 13/11/2008

Oui, merci gmc, très bel écho, en musique, en paroles et en images.

La ville que j'évoquais précisément dans mon texte est celle où j'ai fait mes études, celle où je travaille à présent. Louvain-La-Neuve est très spéciale.

Si cela t'intéresse, voici un reportage en 6 petites partie diffusées sur Youtube :


http://www.youtube.com/watch?v=FH3JgNmdFYk&feature=related

et suivantes

Écrit par : flo | 13/11/2008

C'est une superbe façon de parler de LLN! Tout y est. Et vu sous cet angle très personnel, cela rend la ville encore plus attachante!

Écrit par : Christiane | 13/11/2008

Ah merci!

Oui, tu as raison, c'est une ville attachante, d'ailleurs les filles ne s'y trompent pas, pour elle, aller à LLN, c'est une récréation. Elle y courent, elles adorent les magasins, elles aiment longer le lac, aller à la Maison du Cormoran, se faire offrir une glace ;-) Mais je crois que c'est la ville en elle-même qui les attire, cette sorte de farniente du Nord, inimitable, cette profusion vivante de gens, de promeneur, cette liberté qu'on y respire.

Écrit par : flo | 14/11/2008

Ton texte est beau Flo, il extrait quelque chose de la ville que je n'arrive pas à ressentir tant l'ambiance urbaine ne me correspond pas ! j'aime bien ainsi découvrir un regard qui me dit gentiment :"mais non la ville n'est pas que laide !". Et puis chaque ville a sa personnalité globale et celle-là me semble sympathique. Merci beaucoup pour m'avoir prêté ta lorgnette.

Écrit par : Ile | 14/11/2008

j'ai bien aimé tes "monstres nyctalopes" !

Écrit par : colette | 17/11/2008

merci les filles!
Tu sais, Ile, une ville sans voiture, ça ressemble plus à un gros village, en plus LLN est conçu sur le principe urbanistique de la variation constante du paysage urbain, tous les dix ou quinze mètres environs, pour rendre la marche à pieds plus ludique.

Merci pour mes montres aux yeux d'or, Colette !

Écrit par : flo | 18/11/2008

Les commentaires sont fermés.