Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/10/2008

hors des bordées de lumières

aube grise


il me faudra t'apprendre
hors des bordées de lumières
que tu me jetais
à rompre haut et feu
voir dedans être dehors
la nuée opaque
le ciel bouché, les pluies crachées
les chemins au soir sans ta danse
guidant le volant de l'auto

énoncée mes lèvres
elles qui reviennent aux initiales
de ton nom d'or

trembler – je ne frissonnerai pas- de prodigalité
sans plus voir la main de l'offrande
son ocre qui incise mes poumons

la nuit pour moi est devenue un voile
à soulever doucement
mon seul désir
y plante sa tente

ma nuit voyante remuante rumeur
amour où tu t'enroules
comme au jour
soleil empreint sur mes paupières
.

16:19 Publié dans poésie | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : amour, lui, ténèbre, lumière, voyante |  del.icio.us | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

Cette poésie me fait craquer !
Son destinataire a bien de la chance.

Écrit par : Serge | 30/10/2008

TRISKELL AU POIGNET

Le poète est d'abord
Le premier réceptacle
Ensuite importe peu
Dans un temps que les clepsydres
Ne savent pas dénombrer

Et quand le soleil fond
Tel un mascara de sucre
Gentiane et amande entremêlées
La porosité diaphane
Développe les duos unitaires

Les échos se réfléchissent
Suivant les filigranes mauves
Des concentrations argentées
Caressant de leurs chants d'opales
Les volutes des papillonnages

Écrit par : gmc | 30/10/2008

;-) Serge, je parle d'un amour qui n'a pas de peau. Mais c'est vrai qu'on peut le comprendre autrement aussi, et pourquoi pas !

*

Merci de l'écho passant gmc

Écrit par : flo | 31/10/2008

Tant pis si ce n'est qu'un amour de poésie !
Ou plutôt tant mieux !
Ainsi je peux le lire un peu pour moi.

Écrit par : Serge | 31/10/2008

Je dirais plutôt que c'est un amour exprimé par la poésie dans ce qu'elle a de spirituel. Il n'y a pas donc de moins, mais plutôt du plus.

Un texte posté, est un texte qui appartient autant aux lecteurs qu'à l'auteur. Tu le lis comme tu veux, il aura ainsi une autre vie !

Écrit par : flo | 31/10/2008

Les commentaires sont fermés.