Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/09/2008

matin d'automne

The coming light - Lumière naissante

 

Etre dans ton nom, Amour,

Etre dans ton nom et survenir soif,

Survenir soif et clamer toi

Clamer toi et devenir fontaine

 

20:00 Publié dans poésie | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : poésie, littérature, florence noël |  del.icio.us | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

Chère Flo, je pensais : il y a de nombreuses raisons de ne pas poster de messages sur un blog, lorsqu'on lit un texte...
des raisons négatives
mais parfois aussi parce que, et c'est le cas ici, il est tellement beau qu'on a le souffle coupé

tu me diras, j'ai découpé mon souffle quand même :-)

Écrit par : isa | 28/09/2008

Cela me rend heureuse, le souffle se découpe, mais on ne le perd pas pour autant.
Ce petit texte me tenait à souffle, et tant mieux si j'en ai un écho ami!

Écrit par : flo | 28/09/2008

une des choses les plus magnifiques, surtout parce que c'est un poème court, c'est le changement de rythme et de sonorité : les mots essentiels et forts ont des fins accentuées, "nom, amour, soif, toi"... des mots droits, forts, debout...
et soudain, à la toute fin voici que la musique se fait féminine, "fontaine"
et en plus ce n'est sûrement pas réfléchi
bref la musique en émane, en ruisselle, voilà...
plus le temps passe, plus je suis sensible à la musique des mots

Écrit par : isa | 29/09/2008

Non, ce n'est pas réfléchi du tout, j'ai été réveillée par ce texte, tel quel, je l'ai griffonné dans le noir sur un bout de papier avec un porte-mine et je me suis rendormie ;-)
J'ai juste changé un mot en un synonyme. C'est tout.

Écrit par : flo | 29/09/2008

Pour le faire court, et à mon très humble avis, la beauté d'un texte est toujours quand il dit plus qu'il ne contient, comme un tableau qu'on sur-interprète.

Écrit par : Serge | 04/10/2008

Merci serge. Oui, je te retrouve sur cette importance de l'évocation. Qui d'ailleurs ressort de tes propres textes!

Écrit par : flo | 04/10/2008

En effet, le mot "fontaine", à la fin, plus long et aux sonorités plus douces, évoque bien l'eau de cette fontaine qui ruisselle. De plus, il symbolise la fraîcheur et le calme, autrement dit l'apaisement.

Écrit par : Feuilly | 04/10/2008

Hello Feuilly,

comment va? J'ai vu que tu te posais beaucoup de question sur ton blog et son orientation...

L'apaisement, nous le recherchons tous et nous n'en mesurons peut-être la puissance que dans l'énergie du manque...

Écrit par : flo | 06/10/2008

Vraiment , j'aime votre manière d'utiliser la lumière !
Votre poème est une merveille !

Écrit par : Jean | 15/10/2008

Jean vos commentaires me touchent beaucoup. Votre sensibilité à la lumière et à son épaisseur de sens rejoignent la mienne!

Écrit par : flo | 16/10/2008

Les commentaires sont fermés.