Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/06/2006

l'abolition et la naissance

« Ouvert ou fermé, le poème exige l’abolition du poète qui l’a écrit et la naissance du poète qui le lit »

Octavio Paz

12:29 Publié dans Dis-moi ce que tu lis... | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poésie tout simplement |  del.icio.us | |  Facebook | |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.