Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/04/2006

Ca n’a que peu de poids

ca n’a que peu de poids
un ange sur une aiguille ou le lobe d’un pétale marescent
c’est d’une douceur jasmine un suint de ressouvenance
une errance à dos de fourmi
pas grave ni gravide, ni leste ni léger
c’est si petitement le rien l’à peine
le coit
le clos
la clé et puis le clair


que j’ai bâti ma maison dessus.

15:49 Publié dans Nulla dies sine linea. | Lien permanent | Commentaires (2) |  del.icio.us | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

subtile et gracieux, d'une insoutenable légereté :-)

Écrit par : Michèle | 29/04/2006

merci Michèle!
il faut des précautions pour approcher les mystères, sinon, ils se referment...;)

Écrit par : Clepsydre | 01/05/2006

Les commentaires sont fermés.