Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/03/2006

Les laves de nos enfances

Il arrachait les peaux des lits
du sang perdus du rouge pour désaltérer
les cils et les feuillages des livres
tant d'yeux
qui charrient les laves de nos enfances
nos lectures d'anges
noyés sous les couvertures
avalant la lampe de poche
pour jouer à manger autant de lumière
que s'écoule de nuit



tu les relies
mains à mains, pieds à pieds
nombrils à nombrils
en lecture arrière
le vent au plexus
la prière aux omoplates
la brisure dans la main gauche
et dans la main droite
repliée sous l'or des souvenirs

tu exprimes le sable
l'éclaire en cristaux d'empreintes
tu soignes les cristallins
sertis de mines colorées
de crayons sans dessins
encore

tu reviens à l'aube des marbres
et des jonc tressés
en berceaux en chandelles
allumés sur ton front

tant de rouges et tant d'offrandes
tant que trop
que tellement

aimer, c'est si peu
pourtant
avouer simple et vert
son éternité.

12:49 Publié dans Nulla dies sine linea. | Lien permanent | Commentaires (9) |  del.icio.us | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

"aimer c'est si peu"

l'essentiel dont le manque déchire la vie

Écrit par : eau | 24/03/2006

c'est vrai, eau profonde, c'est pourquoi il me faut rappeler qu'aimer c'est si peu, il suffit de s'ouvrir...

dis-moi tu n'as pas de mail? ou de site?

Écrit par : clepsydre | 24/03/2006

c'est vrai, eau profonde, c'est pourquoi il me faut rappeler qu'aimer c'est si peu, il suffit de s'ouvrir...

dis-moi tu n'as pas de mail? ou de site?

Écrit par : clepsydre | 24/03/2006

Laves que parfois on n'ose pas laisser couler par peur parfois...

"tant de rouges et tant d'offrandes
tant que trop
que tellement"

Ca c'est vraiment beau
Amitiés

Écrit par : Michèle | 24/03/2006

merci Michèle, oui, j'aime bien ces jeux sur les mots, les petits mots, les adverbes, les pronoms, les petits mots magiques, les éluder, parfois, c'est les démultiplier, c'est étrange....

Écrit par : clepsydre | 24/03/2006

merci Michèle, oui, j'aime bien ces jeux sur les mots, les petits mots, les adverbes, les pronoms, les petits mots magiques, les éluder, parfois, c'est les démultiplier, c'est étrange....

Écrit par : clepsydre | 24/03/2006

si si, je croyais que tu m'avais reconnue clepsydre, je suis l'eau vive.

belle soirée à toi, j'aime lire ton blog !

Écrit par : eau | 24/03/2006

si si, je croyais que tu m'avais reconnue clepsydre, je suis l'eau vive.

belle soirée à toi, j'aime lire ton blog !

Écrit par : eau | 24/03/2006

si si, je croyais que tu m'avais reconnue clepsydre, je suis l'eau vive.

belle soirée à toi, j'aime lire ton blog !

Écrit par : eau | 24/03/2006

Les commentaires sont fermés.